La cérémonie de lancement de deux nouveaux masters à l’Institut de gestion des entreprises (IGE) - : en « Hospitality management – option : luxe et style de vie » (Hospitality Management, Luxury and Lifestyle) et un autre en « Hospitality management – option : gastronomie et style de vie libanais et méditerranéens » (Lebanese and Mediterranean Gastronomy and Lifestyle) - a eu lieu le 27 juillet 2017 à l’auditorium François Bassil du Campus de l’innovation et du sport (CIS) de l’USJ. Et ce, en présence du Pr Salim Daccache s.j., recteur de l’USJ, de SE. M. Avedis Guildinian, ministre du Tourisme, de M. Nizar Alouf, président du syndicat des propriétaires d’hôtels, Mme Maya Bekhazi Noun, sécrétaire générale du syndicat des propriétaires de restaurants, cafés, boites de nuits et pâtisseries, Mme Joumana Damous Salamé, directrice générale de Hospitality Services et partenaire médiatique de l’USJ, M. Joe Chehab, directeur de l’IIGE.

À cette occasion, Pr Salim Daccache s.j., a prononcé un mot dans lequel il a souligné que l'objectif de ces deux nouveaux programmes est de rester en phase avec le marché d'hôtellerie et de restaurant en constante évolution et qui nécessite des compétences avancées. Il a estimé que ce genre de programme scientifique avancé qui forme des Masters dans les domaines de l'hospitalité et de l'art culinaire, a besoin, pour sûr, du soutien de partenaires du monde professionnel pour assurer son succès car il s'agit d'un programme théorique et pratique en même temps. Il aura un succès dans la mesure où il sera soutenu par nos partenaires et dans la mesure où nos futurs étudiants pourront suivre leurs stages pratiques avec les meilleurs chefs et spécialistes.

« En choisissant l'anglais, qui est devenu la langue la plus utilisée dans les affaires, nous ne nions pas l'identité francophone de l'Université, sachant bien que la francophonie admet le pluralisme linguistique. Notre vision dans le développement de programmes utilisant la langue anglaise fait partie de l'USJ Vision 2025, année où l'Université célébrera ses 150 ans de sa fondation. En fait, la terminologie de l’art culinaire désigne que même si la langue de ce master est l'anglais, nous savons bien qu'elle sera proche du français puisque la terminologie de l'art culinaire et des produits de luxe est de langue française. » a-t-il poursuivi.
Et de conclure que « c'est sur la base de partenariats internationaux et interuniversitaires tels que l'accord signé par l'industrie de l'hôtellerie avec l'Institut Paul Bocuse Worldwide Alliance, que ce programme aura sa renommée, dès le début, et une base solide pour être crédible et opérationnel. »

M. Avédis Guidanian s’est dit convaincu « qu’avec leur sens proverbial de l’hospitalité, les Libanais partent avec une longueur d’avance dans le domaine de la restauration et de l’hôtellerie », et qu’il n’y a plus qu’à leur donner la capacité de s’exprimer, grâce à tout ce qui, dans ce domaine, relève de la gestion proprement dite. Pour le ministre, la formule magique du tourisme libanais tient en un mot « btiddabar » (« ça peut s’arranger »). « Le tourisme, c’est simplement l’art d’accueillir un hôte, de le mettre à l’aise, de répondre à ses attentes », a-t-il résumé, tout en conseillant aux Libanais « de cesser de médire de leur pays »

Par ailleurs, Mme Maya Bekhazi Noun a souligné que les Libanais sont des pionniers dans le monde de la créativité, de l’innovation et de l’exportation d’idées culinaires, de talents et d’expériences au monde. « Rehausser le niveau d’éducation dans ce secteur rehaussera aussi le niveau de la performance. Ces nouveaux masters de l’Université Saint-Joseph notamment l’IGE affilié à l’institut de grande renommée Paul Bocuse, permettent aux étudiants qui sont nos ambassadeurs dans le monde de faire une carrière remarquable. »

De son côté, Mme Joumana Damous Salamé a indiqué que la plus grande ressource de notre nation est son peuple et son extraordinaire talent ; nous avons d’uniques talents et nous devons capitaliser sur ceci et les nouveaux masters qui octroieront aux nouvelles les outils nécessaires pour créer un meilleur avenir pour le Liban. L’engagement de l’USJ à donner ces programmes académiques est une grande plus-value pour tous ceux qui travaillent dans le secteur de l’Hospitalité. Nous aurons ainsi des professionnels spécialisés qui pourront faire face à l’évolution et aux changements qui bouleversent cette industrie. Je voudrais féliciter l’USJ d’avoir créé cette exceptionnelle opportunité pour les brillants étudiants Libanais.

« Voici plus de 20 ans que l’IGE, à travers sa branche gestion hospitalière, est au service de l’industrie hôtelière au Liban et dans la région, a affirmé Joe Chéhab, présentant les nouveaux masters. Pour consolider nos diplômes, et cumuler théorie et pratique, nous avons conclu un partenariat avec le prestigieux Institut Bocuse (Paris). Aujourd’hui, ce sont de nouveaux horizons que nous voulons ouvrir devant nos étudiants. Nous savons en effet que le secteur hôtelier attend de telles spécialisations, et nous avons décidé de relever ce défi avec des profils professionnels de pointe. Le premier master cible une clientèle cherchant à établir la connexion entre hôtellerie, loisirs et raffinement des sens. Le second, une clientèle recherchant la cuisine méditerranéenne et, spécialement, la cuisine libanaise. »

Lieu
Auditorium François S. Bassil
Campus de l'innovation et du sport
Rue de Damas
B.P. 17-5208 - Mar Mikhaël
Beyrouth 1104 2020

Contact
Tél : +961 (1) 421 392/3/4
Courriel : ige@usj.edu.lb
Site web : http://www.ige.usj.edu.lb
Partager :